Offre d'emploi






Chargé(e) national de projet



Référence 139402
Localisation Dakar / Sénégal
Expiration 01 Avril 2023
Offre visitée 838 fois
Catégories
Direction générale, Management
Organisation non gouvernementale, Association
.
Description de l'offre

Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes sélectionnés /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.

Introduction et contexte
En 2021, les pertes économiques mondiales dues à des centaines de catastrophes s’élevaient à près de 260 milliards de dollars US. En raison du changement climatique, les impacts socio-économiques et les coûts des coûts des catastrophes et autres risques climatiques augmentent et compromettent gravement la trajectoire de développement de nombreux pays, notamment les pays les moins avancés (PMA). Les solutions d’assurance et de financement des risques peuvent aider les pays à mieux gérer les chocs et les crises dans un monde de plus en plus risqué.

L’extension de la couverture d’assurance peut créer un cercle vertueux d’avantages économiques, notamment une augmentation des investissements, une réduction de la pression budgétaire sur les gouvernements en cas de catastrophe et une plus grande sécurité socio-économique pour les citoyens. Cependant, les PMA ont souvent une capacité plus faible à utiliser l’assurance et le financement des risques dans leur gestion financière et la planification du développement. Ces pays sont également ceux où le secteur de l’assurance rencontre des difficultés réelles ou perçues comme les questions de la demande, l’environnement législatif et l’environnement législatif et réglementaire, la gouvernance financière, la capacité à financer les primes, etc. Afin de relever ces défis fondamentaux pour l’assurance et le financement des risques, la Facilité d’assurance et de financement des risques du PNUD a lancé l’Initiative d’engagement, qui se concentre sur les PMA et les pays vulnérables au climat du V20. L’initiative est ancrée dans le travail de longue haleine du PNUD sur la gouvernance et le développement dans les PMA ainsi que dans le travail croissant du PNUD et de ses partenaires nationaux et internationaux du secteur de l’assurance au niveau national pour développer la gouvernance et le développement des solutions d’assurance et de financement des risques.

La Facilité d’assurance et de financement des risques (IRFF) du PNUD, une initiative phare logée au sein du Centre de financement durable du PNUD, est le premier véhicule d’entreprise dédié à l’assurance et au financement des risques. Elle a été lancée pour soutenir les bureaux de pays, le Centre de services régional (RSC), les centres sous-régionaux et le siège avec des recherches, des politiques, des conseils, des outils, des partenariats et des opportunités de financement potentiel sur l’assurance et le financement des risques, leur permettant ainsi de mettre en œuvre et d’étendre les programmes et initiatives existants.

L’un des plus grands programmes gérés par le Fonds est l’accord tripartite entre le PNUD, le gouvernement allemand et le Forum de développement de l’assurance (IDF). L’IRFF cherche à fournir des solutions de protection innovantes dans 50 pays en développement d’ici 2025. Actuellement, le mécanisme est opérationnel dans 27 pays. Un élément clé de cet accord est le développement du financement du risque souverain et de solutions d’assurance inclusives dans les PMA (par le biais de l’initiative d’engagement) et dans d’autres pays en développement – le programme tripartite, tout en investissant également dans la transformation à long terme des marchés de l’assurance.

L’IRFF du PNUD joue également un rôle de premier plan au sein de la communauté croissante de l’assurance pour le développement, notamment en coprésidant le Comité directeur du Forum du développement de l’assurance par l’administrateur du PNUD et, au niveau opérationnel, par notre chef de la Facilité.

Les activités de l’IRFF sont alignées sur les objectifs de la Vision InsuResilience 2025 qui vise à couvrir 500 millions de personnes avec des solutions d’assurance dans les pays en développement au cours des trois prochaines années. L’IRFF est également actif au sein du partenariat mondial InsuResilience, du réseau MicroInsurance Network, de l’ICMIF et de l’Ocean Risk and Resilience Action Alliance (ORRAA).

Afin de relever ces défis fondamentaux pour l’assurance et le financement des risques, le Fonds pour l’assurance et le financement des risques du PNUD a lancé l’Initiative d’engagement, qui se concentre sur les PMA et les pays vulnérables au climat du V20. L’initiative est ancrée dans le travail à long terme du PNUD sur la gouvernance et le développement dans les PMA ainsi que dans le travail croissant du PNUD et de ses partenaires d’assurance nationaux et internationaux au niveau national pour développer la gouvernance et le développement de solutions d’assurance et de financement des risques.

Le Sénégal est engagé dans cette Initiative qui vise trois objectifs globaux et interdépendants dans la poursuite de la croissance de l’assurance et du financement des risques financement des risques :

• Promouvoir une meilleure compréhension et utilisation du transfert de risques par tous les acteurs, renforcés par la recherche et les preuves ;
• Renforcer les capacités des gouvernements et des autres acteurs essentiels, y compris les partenaires industriels nationaux ;
• Réduire les risques et les barrières qui peuvent empêcher la croissance de l’assurance et du financement des risques, y compris le rôle du secteur privé.
• L’initiative sera lancée par la réalisation d’un diagnostic détaillé qui examine, entre autres, l’écosystème actuel des assurances et du financement des risques, les risques sous-jacents et la dynamique de développement, l’environnement législatif, réglementaire et de surveillance, l’état du secteur l’état du secteur, et la compréhension plus large de l’assurance.


Le Bureau pays du PNUD recrute un(e) chargé(e) nationale de projet pour appuyer la mise en œuvre de cette Initiative au Sénégal à travers les 3 composantes principales suivantes (i) Développement informationnel pour examiner les moyens d’améliorer la compréhension qu’ont les pays en développement du financement des risques et de l’assurance, et le rôle potentiel qu’ils pourraient jouer dans la réalisation de leurs objectifs de développement (à travers Recherche, preuves, plaidoyer ; Apprentissage et collaboration Sud-Sud etc.) ; (ii) Développement technique pour fournir une base solide pour la gestion et la croissance futures de l’assurance et du financement des risques dans chaque pays (à travers la Modélisation des risques, Développement juridique, réglementaire et institutionnel etc.) ; (iii) Développement de solutions d’assurance et de financement ( développement de solutions d’assurance et de financement des risques avec l’industrie)


Description des tâches
Responsabilités
Le/la chargé(e) national(e) de projet sera responsable de la gestion globale des activités dans le pays, en veillant à ce qu’un plan de travail et un budget approprié soient en place et mis en œuvre dans les délais fixés, avec une équipe nationale efficace et des partenariats solides.

Le/la chargé(e) national(e) du projet sera responsable de la gestion administrative quotidienne et de la mise en œuvre du portefeuille d’assurance/de financement des risques dans le pays, avec l’appui de l’unité de soutien du programme du CO et, sur le plan technique, du conseiller régional IRFF pendant toute la durée du programme. Le/la chargé(e) national(e) travaillera en étroite collaboration avec les parties prenantes nationales et dirigera la planification des ateliers et des événements, assurera la liaison avec le secteur de l’assurance en travaillant sur les initiatives de l’IRFF au niveau national, y compris la réalisation d’une diligence raisonnable sur les partenaires locaux, le suivi national, l’évaluation et les rapports.

Le/la chargé(e) national(e) de projet veillera à ce que les mécanismes de mise en œuvre, tels que le comité directeur national et les groupes de travail techniques, soient établis et se réunissent régulièrement, à ce que tous les ateliers, études techniques et autres activités prévus soient organisés en temps voulu et à ce qu’ils répondent aux normes de qualité attendues. Les principales tâches et responsabilités sont les suivantes :


Management
• Appuyer le bureau de pays avec l’identification, la sélection et la supervision des consultants et experts nationaux, en étroite collaboration avec le conseiller régional IRFF ;
• En consultation avec le bureau pays du PNUD et l’équipe mondiale IRFF et avec l’appui des spécialistes régionaux, élaborer/réviser le plan de travail et le budget et soumettre les projets de plan de travail/budget en temps voulu pour le processus de révision budgétaire semestriel (30 juin et 31 décembre de chaque année) ;
• Appuyer le bureau pays à superviser le travail des experts nationaux et des institutions afin de s’assurer que les résultats sont livrés à temps, dans les limites du budget fixé, et selon des normes de qualité élevées ;
• Organiser tous les ateliers pertinents du projet de manière consultative, en impliquant une grande variété de parties prenantes du financement de la biodiversité, y compris le gouvernement, le secteur privé, le secteur informel, les ONG, les donateurs et le monde universitaire ;
• En consultation avec le bureau de pays, discuter avec les partenaires gouvernementaux et d’autres parties prenantes clés de l’établissement d’un comité de pilotage national (ou d’autres structures de pilotage pertinentes) et assurer le suivi de l’établissement officiel et de la convocation régulière du comité, faire de même pour tout autre mécanisme de coordination proposé, et rédiger des rapports de réunion ;
• Veiller à l’identification en temps utile des risques liés à la mise en œuvre au niveau national et à leur communication à l’équipe IRFF mondiale ;
• Organiser les réunions mensuelles avec PNUD Sénégal et le spécialiste régional IRFF.
• Soutenir la collecte de données, la recherche et le travail de l’UPAS et du bureau pays/ PNUD.


Rapports/Communication/M&E
• Signaler au PNUD Sénégal de tout retard dans les livrables par rapport au plan de travail ; En consultation avec le PNUD Sénégal (l’Economiste Principale), faire remonter les problèmes à la spécialiste régionale si nécessaire.
• Diriger le suivi, l’établissement de rapports et l’évaluation du projet au niveau national, rédiger des rapports mensuels et trimestriels qui seront examinés par la spécialiste régionale et soumis à l’équipe IRFF mondiale.
• Elaborer le rapport de l’atelier de lancement et les rapports de tous les ateliers techniques.
• Rédiger des notes d’information, des études de cas, des communiqués de presse, des articles sur le Web et d’autres produits médiatiques, selon les besoins.
• Aider à la recherche, rédiger et fournir les contributions pertinentes aux rapports techniques, le cas échéant.
• Examiner tous les produits livrables au niveau national pour en assurer la qualité et la cohérence avec la méthodologie IRFF.


Principaux résultats attendus (produits et processus) :
• Plan de travail et budget détaillés de l’IRFF approuvés par tous les principaux partenaires.
• Comité national de pilotage/consultation formé et opérationnel.
• Tous les consultants et prestataires de services respectent le calendrier, tandis que les relations de travail avec le CO sont clarifiées et efficaces.
• Lignes de communication et méthodes de travail convenues et fonctionnelles.
• Rapports et mises à jour fournis au PNUD, au gouvernement, à l’IRFF, etc.
• Les activités planifiées sont réalisées dans le respect des délais et des normes de qualité requises.
• Tous les ateliers sont organisés conformément au plan de travail et bien documentés.
• Contributions techniques aux rapports de synthèse et aux notes d’orientation, selon les besoins.
• Processus global de transformation (sensibilisation du gouvernement, comité de pilotage, etc.)


Compétences
Primaires
Atteindre des résultats :
NIVEAU 1 : Personne très organisée, établit des priorités, produit des résultats de qualité, respecte les délais et gère son temps efficacement.

Penser de manière innovante :
NIVEAU 1 : Cherche des solutions créatives en analysant les problèmes avec soin et logique.

Apprentissage continu :
NIVEAU 1 : Partage ses connaissances et est prêt à apporter son soutien aux autres qui demandent des conseils ou de l’aide.

S’adapter avec agilité :
NIVEAU 1 : Capacité à garder une vue d’ensemble dans des situations de travail complexes, esprit d’initiative

Agir avec détermination :
NIVEAU 1 : Faire preuve de dynamisme et de motivation, capable de livrer calmement face à l’adversité, confiant

S’engager et s’associer :
NIVEAU 4 : Excellentes compétences interpersonnelles pour établir un réseau au sein de l’équipe nationale et au-delà, vers d’autres institutions nationales.

Faciliter la diversité et l’inclusion :
NIVEAU 2 : Entretient des relations professionnelles avec ses supérieurs, ses collègues et les clients.

Les compétences en gestion du personnel de PNUD sont disponibles sur le site dédié PNUD site.

Compétences transversales et techniques
• Direction et stratégie des affaires
• Réflexion stratégique
• Capacité à élaborer des stratégies efficaces et des plans hiérarchisés conformes aux objectifs du PNUD, sur la base de l’analyse systémique des défis, des risques et des opportunités ; relier la vision à la réalité sur le terrain et créer des solutions tangibles
• Développement des affaires
• Gestion des connaissances
• Capacité à rechercher et à transformer des informations en connaissances utiles, pertinentes pour le contexte ou répondant à un besoin exprimé
• Gestion des affaires
• Sensibilisation et littératie numérique
• Capacité et propension à adopter rapidement de nouvelles technologies, soit en saisissant habilement leur utilisation, soit en comprenant leur impact et en responsabilisant les autres pour les utiliser au besoin
• Gestion des données
• Travailler avec des preuves et des données
• Capacité à rassembler et de traiter des données et des informations ;
• Gestion des connaissances et reporting
• Suivi
• Capacité à fournir aux gestionnaires et aux principales parties prenantes des commentaires réguliers sur la cohérence ou l’écart entre les activités et le programme prévus et réels performances et résultats
• Visibilité
• Communication
• Capacité à communiquer de manière claire, concise et sans ambiguïté à la fois par la communication écrite et verbale ; pour adapter les messages et choisir les méthodes de communication en fonction du public.
• Rédige de façon claire et adéquate la correspondance professionnelle.


Arrangement institutionnel
le/la chargé(e) national(e), membre de l’Unité des politiques et analyses stratégiques PNUD sera sous la supervision directe de l’Economiste Principale du bureau pays. IL/elle rendra également compte secondairement à la spécialiste régionale de l’IRFF pour l’Afrique sub-saharienne. Tout au long du projet, la collaboration et la coordination avec le reste l’Unité environnement et changement climatique du bureau pays ainsi que de celles de l’équipe centrale de l’IRFF du PNUD et les autres membres de l’équipe technique seront nécessaires.

Education
Avoir un Master en finance, en gestion du développement, en politique publique ou dans un domaine connexe, ou un autre domaine combiné à une expérience professionnelle pertinente. ?Un minimum de 2 ans d’expérience avec un Bachelor dans les mêmes domaines pourra être acceptés en lieu et place du master.


Expérience
• Au moins 2 ans d’expérience pour un master et 4 ans d’expériences pour un Bachelor en matière de gestion de projet, de préférence dans la mise en œuvre de projets relatifs à l’assurance et au financement des risques, au financement durable ou à l’inclusion financière
• Expérience de la collaboration avec des experts et des institutions internationales et nationales.
• Exposition aux questions environnementales ou à la biodiversité fortement souhaitable, mais pas obligatoire.

Aptitudes requises et compétences
• Expérience antérieure dans le secteur des assurances, du transfert de risque et de l’écosystème des assurances
• Bonne expérience et connaissance de la problématique de du financement des risques en Afrique et au Sénégal
• Disposer d’une capacité à développer et maintenir des partenariats stratégiques avec le gouvernement, les donateurs, la société civile, le secteur privé ;
• Capacité à travailler rapidement et à gérer des priorités concurrentes ;
• Capacité à travailler sous pression.
• Excellentes compétences interpersonnelles, aptitude confirmée à travailler dans un environnement multiculturel ;
• Bonne compréhension des principaux logiciels (MS Office).


Autres compétences
• Une expérience préalable des projets du PNUD, avec les agences du Système des Nations unies est un avantage ;
• Avoir un esprit d’équipe et un sens de l’organisation élevé ;
• Être un(e) modèle en matière d’intégrité ;
• Faire preuve d’un engagement pour le Système des Nations Unies ;
• Être orienté/e vers la réalisation de résultats et être orienté client ;
• Avoir le sens de la responsabilité et de la redevabilité.


Langues
• Une excellente maîtrise de la langue française est exigée ;
• Une bonne maîtrise de l’anglais est souhaitée

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités, Le/la chargé(e) national(e) participera à des missions de suivi dans les zones d’intervention des projets et programmes de l’unité et si nécessaire à l’organisation de missions au Sénégal et à l’étranger.
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer un curriculum vitae (CV) détaillé ou P11 avec les noms des personnes référentes, une lettre de motivation (1e page maximum)
Les candidatures féminines sont fortement encouragées.



Pour continuer, connectez-vous





Partagez cette offre






ces offres aussi pourraient vous intéresser

  Titre du poste Localité Expiration
Sénégal 01 Mars
Sénégal 29 Fevrier
Sénégal 29 Fevrier
Sénégal 14 Mars
Sénégal 27 Fevrier
Sénégal 23 Fevrier
Sénégal 01 Mars
Sénégal 04 Mars
Sénégal 21 Fevrier
Sénégal 29 Fevrier
 
VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI ?
Login   Inscription

Senjob sur Linkedin
Facebook







 

© 2020 Senjob

Linkedin    Facebook     Instagram    Senjob TV    TikTok     SnapChat    



A propos de Senjob
Contactez-Nous
Inscription Recruteurs
Espace Recruteurs
Conditions d'utilisation
Espace Candidats
Publiez une offre d'emploi
Offres d'emploi
Senjob TV
CV Public membres
Base Premium







recherche d'emploi au sénégalrechercher un job au sénégaloffres d'emploi au sénégalrecrutement au sénégaloffres d'emploi a Dakar recrutement a Dakarrecherche d'emploi en Cote d'Ivoirerechercher un job en Cote d'Ivoireoffres d'emploi en Cote d'Ivoirerecrutement en Cote d'Ivoireoffres d'emploi a Abidjan recrutement a Abidjanrecherche d'emploi au Burkina Fasorechercher un job au Burkina Fasooffres d'emploi au Burkina Fasorecrutement au Burkina Fasooffres d'emploi a Ouaga recrutement a Ouagarecherche d'emploi au Malirechercher un job au Malioffres d'emploi au Malirecrutement au Malioffres d'emploi a Bamako recrutement a Bamakorecherche d'emploi en Guinéerechercher un job en Guinéeoffres d'emploi en Guinéerecrutement en Guinéeoffres d'emploi a Conakry recrutement a Conakryrecherche d'emploi au Nigerrechercher un job au Nigeroffres d'emploi au Nigerrecrutement au Nigeroffres d'emploi a Niamey recrutement a Niameyrecherche d'emploi au Togorechercher un job au Togooffres d'emploi au Togorecrutement au Togooffres d'emploi a Lomé recrutement a Lomérecherche d'emploi au Béninrechercher un job au Béninoffres d'emploi au Béninrecrutement au Béninoffres d'emploi a Porto-Novo recrutement a Porto-Novo