Offre d'emploi






Expert Technique en protection sociale et politiques intégrées emploi/protection sociale P4



Référence 142021
Localisation Dakar / Sénégal
Expiration 11 Juin 2023
Offre visitée 648 fois
Catégories
Direction générale, Management
Organisation non gouvernementale, Association
.
Description de l'offre

JOB DESCRIPTION

Grade: P4
No. du poste: DC/DAKAR/P4/2023/02
Date de publication: 26/05/2023
Date de clôture (minuit, heure de Genève): 23/06/2023
Job ID: 10728
Départment: BR-Afrique
Unité: ETD/BP-Dakar
Lieu d'affectation: Dakar
Type de contrat:Durée déterminée


Durée du contract: 12 mois
Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général.
Dans le but de s'assurer que la sélection directe pour pourvoir le poste vacant est fondée sur le meilleur processus décisionnel possible, le BIT invite les candidats intéressés à soumettre leur candidature en ligne avant la date indiquée ci-dessus.

Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Un an de contrat à durée déterminée sera accordé. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.


Peuvent soumettre leur candidature:
• Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.
• Les candidats/tes externes.

Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel et accueille favorablement les candidatures de femmes qualifiées. Nous encourageons aussi celles de personnes handicapées.


Introduction
Malgré l’importance accordée à la protection sociale aussi bien au niveau international, régional que national, le droit à la protection sociale est loin d’être effectif partout. Selon le rapport 2020 de l’OIT sur la protection sociale dans le monde, seulement 46.9% de la population mondiale bénéficie d’au moins une prestation de protection sociale en espèce, avec une situation beaucoup plus préoccupante dans les pays en développement, notamment en Afrique où seulement 17.4% de la population est couverte par au moins une prestation de protection sociale. En Afrique de l’Ouest, ce taux se situe à seulement 13%.

Afin d’améliorer cette situation, la Stratégie régionale de protection sociale en Afrique, 2021-2025, de l’OIT a été lancée en 2021 avec pour but d’appuyer les Membres de l’OIT pour atteindre une couverture de protection sociale de 40% à l’horizon de 2025.

Pour contribuer à l’amélioration de cette situation d’énorme déficit en protection sociale, l’Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé en 2021 la 2e phase du Programme phare mondial de l'OIT sur la mise en place de socles de protection sociale pour tous (2021-2025) (Programme phare de l’OIT), qui appuie les États membres dans la réalisation de la protection sociale universelle en soutenant le développement de systèmes de protection sociale universels, complets et adéquats, durables et adaptés au monde du travail d'aujourd'hui et aux défis à venir. Les gouvernements de l’Allemagne, la Belgique et la France ont confirmé leur appui à la mise en œuvre du Programme phare de l’OIT en Afrique de l’Ouest et au niveau global, à travers les programmes suivants de coopération au développement :


Programme multi-donateurs « Mettre en place des socles de protection sociale pour tous - Appui à la 2e phase du Programme phare de l'OIT » (GLO/21/34/MUL), est actuellement mis en œuvre en Afrique de l’Ouest, grâce au financement de la Belgique, avec une composante nationale au Sénégal et Burkina Faso portant sur l’extension de la protection sociale aux travailleurs de l’économie informelle et une composante régionale portant sur la promotion des politiques intégrées pour appuyer l’extension de la protection sociale aux travailleurs dans l’économie informelle.

• Project Women Work Greener and Better – Green Jobs for Women and Youth in the Saloum Delta (SEN/22/01/DEU): vise à créer des emplois verts dans le delta du Saloum au Sénégal en s'appuyant sur tous les piliers du travail décent, notamment l'emploi productif par le développement des entreprises, la protection sociale, les droits au travail et le dialogue social, principalement pour les femmes et les jeunes.
• Project « Accès universel à la protection sociale et à la santé et sécurité au travail par la transition vers le travail formel » (GLO/20/59/FRA) : vise à renforcer l’accès universel à la protection sociale et à la santé avec une composante au Sénégal et, en Côte d’Ivoire pour le renforcement du régime simplifié ; à Madagascar pour la sécurité au travail, et une composante globale de partage de connaissances.


Au niveau des pays partenaires de ces trois projets, l’Expert Technique en protection sociale et politiques intégrées emploi/protection sociale contribuera à l’extension de la protection sociale au Sénégal, à travers la mise en œuvre du Régime Simplifié pour les Petits Contribuables (RSPC) et l’extension de la couverture de la protection sociale aux femmes et jeunes travailleuses dans le secteur agricole des mangroves; au Burkina Faso, à travers l’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle (RAMU) et en Côte d’Ivoire à travers l’opérationnalisation du Régime de Sécurité Sociale des travailleurs indépendants (RSTI).


Enfin, le programme multi-donateurs dont la Belgique est partenaire, ainsi que d’autres projets mis en œuvre par le BIT, contribuent à la réalisation des objectifs de l’Accélérateur mondial pour l’emploi, la protection sociale et des transitions justes (l’Accélérateur mondial), lancé par le Secrétaire Général des Nations Unies en Septembre 2021 pour aider les pays à faire face aux crises multiples, accélérer la reprise économique tout en investissant dans le développement social et la transition écologique, et se préparer aux défis actuels et de demain (formalisation, emploi des jeunes, égalité du genre, transition écologique, économie numérique, etc.). L’Accélérateur mondial vise à appuyer la création de 400 millions d’emplois décents, l’extension de la protection sociale aux 4 milliards d’êtres humains qui en sont aujourd’hui exclus, et à faciliter des transitions « justes » pour tous.. Le Sénégal est l’un des pays candidats pour l’opérationnalisation de l’Accélérateur mondial.

L'OIT cherche à recruter un(e) Expert Technique en protection sociale et politiques intégrées emploi/protection sociale pour appuyer la mise en œuvre des interventions de protection sociale en Afrique de l’Ouest à travers la mise en œuvre des trois projets de coopération au développement susmentionnés ainsi que de l’Accélérateur mondial au Sénégal ou d’autres pays de la sous-région.

1. Supervision
Le poste est basé à Dakar, au Sénégal, au sein de l’Equipe d’Appui au Travail Décent pour l’Afrique de l’Ouest et bureau de pays de l’OIT à Dakar. Sous la responsabilité et la supervision directe du Directeur de l’EAT-BP de l’OIT à Dakar, le/la Expert Technique en protection sociale et politiques intégrées emploi/protection sociale travaillera en étroite coordination avec le Spécialiste technique en protection sociale, le Spécialiste technique en Emploi, le Spécialiste technique Entreprises et le département de Protection sociale à Genève (SOCPRO).
En tant que position au sein du dispositif d’expert du Programme phare de l’OIT pour la mise en place des socles de protection sociale pour tous, l’Expert travaillera également en étroite coordination avec le Bureau de pays de l’OIT pour le Sénégal, Cap Vert, la Gambie, la Guinée et la Guinée-Bissau, le Bureau de pays de l’OIT pour le Nigéria, le Ghana, le Libéria et le Sierra Leone, et le Bureau de pays de l’OIT pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo.



Fonctions et responsabilités essentielles
1. Elaborer des stratégies pour utiliser au mieux les ressources disponibles pour répondre aux besoins nationaux et régionaux en matière de protection sociale, établir des priorités et plans de travail pour répondre aux objectifs des composantes nationales et sous-régionales des trois projets de coopération au développement, en consultation avec les mandats de l’OIT.
2. Préparer des termes de référence, identifier et recruter des consultants et sous-traitants et superviser et valider la qualité des prestations selon les standards du BIT et en lien avec les résultats des trois projets.
3. Fournir des services de conseils techniques de haut niveau et conduire les études et travaux requis pour atteindre les résultats prévus par les trois projets, aussi bien au niveau national que sous régional, ainsi que pour le développement et la mise en œuvre de l’Accélérateur mondial au Sénégal ou d’autres pays de la sous-région. Au niveau sous régional, fournir aux équipes de pays un appui technique articulé autour de l’extension de la protection sociale aux travailleurs de l’économie informelle ; du financement de la protection sociale et de l’intégration des politiques pour la protection sociale.
4. Fournir des contributions techniques aux rapports analytiques et outils sur les questions de protection sociale concernant la sous-région Afrique de l’Ouest. Cela peut impliquer l'analyse de données complexes ou contradictoires, de statistiques et d'autres informations, de directives politiques, ainsi que l'évaluation des expériences des pays, notamment à travers le prisme des normes internationales du travail sur la sécurité sociale. Cela comprend des contributions analytiques au rapports de progrès du Programme phare de l'OIT sur la mise en place des socles de protection sociale pour tous et à l’Accélérateur mondial.
5. Appuyer le/la Spécialiste technique en Protection sociale de l'OIT pour l’Afrique de l’Ouest, dans le partenariat avec l’UEMOA et la CIPRES, la mise à disposition de services techniques requis et l’extension de la collaboration avec ces deux institutions

6- Soutenir le Spécialiste technique en protection sociale de l'OIT pour l’Afrique de l’Ouest en fournissant des conseils aux bureaux de l'OIT dans la sous-région en ce qui concerne les politiques nationales de protection sociale, conformément aux normes internationales du travail pertinentes et adaptées aux circonstances nationales. Cela comprend les contributions liées aux politiques au programme phare de l'OIT et l’Accélérateur mondial.

7- Effectuer des missions techniques de manière indépendante et en consultation avec le/la Spécialiste technique en protection sociale et le reste de l’Equipe technique du Travail décent pour l’Afrique de l’Ouest.

8- Encourager l’échange de connaissances entre les pays de la sous-région et accroître la portée des leçons apprises dans le cadre de la mise en œuvre du Programme phare de l’OIT. Contribuer de ce point de vue à la publication de briefs et d’études de cas, au développement du Results Monitoring Tool, aux rapports de progression et aux évaluations des projets, et à l’organisation de webinaires, forums et conférences telles que prévues dans les projets.
9- Formuler, organiser et fournir les contributions techniques aux activités de renforcement des capacités des mandants de l'OIT par le biais d'activités de coopération au développement, de partenariats universitaires et de programmes du Centre international de formation de l'OIT à Turin. Préparer et mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités au niveau sous régional.

10- Appuyer la finalisation et la mise en œuvre de la feuille de route de l’Accélérateur mondial au Sénégal, et appuyer le cas échéant la mise en œuvre de l’Accélérateur mondial dans d’autres pays de la sous-région. Cela inclut l’appui à une coordination de haut niveau entre les parties prenantes du gouvernement, des Nations Unies et des partenaires au développement, la réalisation des études et travaux techniques, la participation et contribution à l’Accélérateur mondial.




11. Mener des actions pour la mobilisation de partenariats et des ressources, y compris bâtir une stratégie de partenariat avec des banques publiques de développement et des institutions financières internationales, pour appuyer la mise en œuvre de l’Accélérateur mondial dans la sous-région.
12. Faire le suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Accélérateur mondial. Cela inclut la production de rapport d’avancement, et l’organisation de rencontres d’échanges sur les résultats.


13. Mener des actions de plaidoyer et appuyer l’identification de sources de financement en vue d’accroitre les investissements du gouvernement en matière de création d’emplois et d’extension de la protection sociale ; promouvoir un appui financier accru de la part des bailleurs de fonds internationaux, y compris les institutions internationales de financement et les banques de développement, en lien avec la nécessité d’une solidarité mondiale renforcée pour l’emploi et la protection sociale ; participer et contribuer techniquement aux dialogues nationaux sur les priorités de financement en matière de promotion de l’emploi et l’extension de la protection sociale.
14. Promouvoir l'intégration de l'égalité des sexes et de la non-discrimination dans les interventions pour la mise en œuvre de l’accélérateur mondial au Sénégal et dans tous les aspects du projet sr la protection sociale.


15. Mener toute autre mission et tâche assignées par l’OIT.



Qualifications requises
Formation
Diplôme universitaire supérieur, économie, sciences sociales, ou dans un domaine connexe. Un diplôme universitaire de premier cycle (licence ou équivalent) dans un domaine pertinent, assorti de deux années d’expérience pertinente supplémentaires, sera accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur.



Expérience
Au moins sept ans d'expérience dans la gestion d'activités de coopération au développement, y compris au niveau international. Cela inclut une expérience de terrain dans un rôle de direction pour la mise en œuvre de projets, de préférence dans les domaines de promotion de l’emploi et protection sociale. Expérience avérée de la gestion, de préférence au sein de l'OIT ou d'une agence des Nations unies, ou au sein d’une banque publique multilatérale, avec des connaissances et une expérience solide dans tous les aspects du cycle de projet, à savoir la conception, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation. Expérience solide et des réussites en matière de négociations avec les parties prenantes au niveau national et sous-régional. Expérience avérée dans la création de partenariats et de réseaux, dans la participation à des processus de coordination au sein des Nations Unies, ainsi que dans la mobilisation de ressources et les relations avec les donateurs.


Une bonne connaissance des politiques et procédures de l'OIT, y compris une expérience de travail dans la région Afrique avec les mandants tripartites, serait un avantage.


• Capacité avérée à assumer toutes les responsabilités, à agir avec intégrité et transparence en respectant les normes sociales, éthiques et organisationnelles, et à respecter tous les engagements dans le respect des délais, des coûts et des normes de qualité prescrits ;
• Solide expérience dans la mobilisation de ressources et la préparation de projets de coopération pour le développement technique ;
• Capacité prouvée à intégrer l’analyse de genre et des personnes vivant avec un handicap dans la mise en œuvre du projet ;
• Solides compétences en communication écrite et verbale, notamment capacité à rédiger des rapports précis à l’attention des décideurs et à créer des réseaux pour obtenir une coopération avec des partenaires ;
• Capacité à maintenir son efficacité en cas de changements majeurs dans les tâches ou l'environnement de travail, et à s'adapter efficacement aux nouvelles structures, processus, exigences ou cultures de travail ;


Langues
Excellente maîtrise du français, à l’oral et à l’écrit. Bonne connaissance de l’anglais est un atout.



Compétences
• Capacité technique dans la conception et mise en œuvre des politiques d’emploi et de protection sociale ;
• Capacité démontrée à initier et à mettre en œuvre des programmes et des activités de coopération au développement avec les mandants de l'OIT et les ONG, y compris des compétences en matière de négociation avec les gouvernements, les partenaires sociaux et à mobiliser le soutien des organismes donateurs internationaux et à fournir des services de qualité ;
• Bonne connaissance des défis et des opportunités en matière de promotion de l’emploi et la protection sociale dans les pays en développement ;
• Capacité à élaborer du matériel de formation, des plans d'action alternatifs, des propositions de projets, des politiques et à les présenter lors de réunions de haut niveau ;
• Capacité à promouvoir le partage des connaissances et la culture de l'apprentissage au sein du bureau, et à orienter et guider les autres pour atteindre les objectifs au niveau individuel et collectif ;
• Capacité démontrée à initier des processus complexes de dialogue et de négociation avec les mandants de l’OIT et les partenaires sociaux et les partenaires au développement ;

• Excellentes compétences en matière de leadership, capacité à travailler efficacement en équipe et excellentes compétences interpersonnelles et sous pression ;
• Capacité à travailler de manière autonome avec un minimum de supervision des supérieurs hiérarchiques ;
• Capacité d’assurer une collaboration à distance notamment par le biais des nouveaux outils de l’information et de la communication ;
• Bonnes connaissances de logiciels usuels de bureautique (Word, Excel, PowerPoint) et de communications (internet et courrier électronique).
• Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à adopter un comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre.


NB : « Le BIT attache une grande importance aux valeurs éthiques, à la diversité parmi son personnel et vise à assurer un équilibre entre les sexes en son sein ».

Conditions d'emploi
• Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d'emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l'intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
• Les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.

Pour plus d'informations sur les conditions d'emploi, veuillez consulter la page Recrutement sur le plan international sur le site ILO Jobs.

Processus de recrutement
Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT, ILO Jobs, à l'adresse suivante : https://jobs.ilo.org/?locale=fr_FR. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.
Les candidats seront contactés directement s'ils/elles sont sélectionné(e)s pour un test écrit et / ou un entretien.


En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d'entretien, le BIT se réserve le droit d'utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l'email, etc afin de procéder à l'évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d'évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

Le OIT applique une tolérance zéro à l’égard de l’exploitation et des atteintes sexuelles et est déterminé à faire en sorte qu’aucun membre du personnel ni aucun bénéficiaire de l’assistance de l’Organisation n’en soient victimes, directement ou indirectement. Pour s'assurer que des personnes ayant des antécédents avérés d’exploitation et d‘atteintes sexuelles, d’harcèlement sexuel ou d'autres types de comportements abusifs ne soient pas recrutées par l’Organisation, le OIT peut procéder à une vérification des antécédents des candidats en cours de considération.



Pour continuer, connectez-vous





Partagez cette offre






ces offres aussi pourraient vous intéresser

  Titre du poste Localité Expiration
Sénégal 26 Juin
Sénégal 23 Juin
Sénégal 20 Juin
Sénégal 29 Juin
Sénégal 18 Juin
Sénégal 21 Juin
Sénégal 18 Juin
Sénégal 26 Juin
Sénégal 18 Juin
Sénégal 25 Juin
 
VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI ?
Login   Inscription

Publicité sur Senjob Publicité sur Senjob
Senjob sur Linkedin
Facebook







 

© 2020 Senjob

Linkedin    Facebook     Instagram    Senjob TV    TikTok     SnapChat    



A propos de Senjob
Contactez-Nous
Inscription Recruteurs
Espace Recruteurs
Conditions d'utilisation
Espace Candidats
Publiez une offre d'emploi
Offres d'emploi
Senjob TV
CV Public membres
Base Premium





Édition : Guindo & Co



recherche d'emploi au sénégalrechercher un job au sénégaloffres d'emploi au sénégalrecrutement au sénégaloffres d'emploi a Dakar recrutement a Dakarrecherche d'emploi en Cote d'Ivoirerechercher un job en Cote d'Ivoireoffres d'emploi en Cote d'Ivoirerecrutement en Cote d'Ivoireoffres d'emploi a Abidjan recrutement a Abidjan